Gabon: le fils aîné d’Ali Bongo Ondimba prend la commande à la Présidence

Africain Politique

Noureddin Bongo Valentin, fils aîné du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a été nommé jeudi en conseil des ministres au poste de coordinateur général des Affaires présidentielles.

Après avoir fait le ménage autour de lui, Ali Bongo Ondimba fait un pas de plus dans le positionnement de ses proches. Le Conseil des ministres du 5 décembre 2019 a officiellement consacré le fils du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba et de la Première Dame, Sylvia Bongo Ondimba, au poste de Coordonnateur général des Affaires présidentielles, faisant de lui le quasi numéro 2 du régime. C’est le premier poste officiel de Noureddin Bongo Valentin qui se voit également doté d’un cabinet assez étoffé pour réussir sa mission.

Selon le projet de décret portant création et fixant les attributions et avantages du Coordinateur Général des Affaires Présidentielles présenté en Conseil des ministres, ce dernier assiste le Président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’Etat et veille à la stricte application de ses décisions, nous rapporte Directinfosgabon.

L’ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat Ali Bongo avait été interpellé mardi 3 décembre, au lendemain d’un remaniement qui a acté son éviction du gouvernement. Ancien bras droit du président, Brice Laccruche Alihanga a été arrêté et accusé de corruption, en même temps que la plupart de ses proches. Il était perçu, depuis l’accident vasculaire cérébral (AVC) du président Ali Bongo Ondimba, comme l’homme le plus puissant du Gabon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *